365
Se connecter
L2 / MONACO - Publié le 29/03/2013 à 12h10 - Mis à jour le : 29/03/2013 à 13h34
44

Monaco ne compte pas se laisser faire

Alors que le Conseil d'administration de la LFP l'oblige à installer son siège en France, le club de la Principauté a déposé un recours.

L2 / MONACO  :

Comme on pouvait s’y attendre, l’AS Monaco a adressé un recours à la FFF contre la décision du Conseil d’administration de la LFP, qui force le club de la Principauté à déplacer son siège sur le territoire français à partir du 1er juin 2014. Un déménagement qui ferait perdre tous ses avantages fiscaux et sociaux à l’actuel leader de Ligue 2. « Nous avons expédié tous les documents nécessaires, explique Jean-Louis Campora (vice-président des Rouge et Blanc) à nos confrères de L’Equipe. En vertu des règlements fédéraux, nous devons avoir six signatures de membres du Comité exécutif qui se disent d’accord pour examiner notre requête. Je n’ai aucun doute sur le fait que nous les aurons. Il est difficile pour la Ligue de dire que cette décision n’est pas dirigée contre nous. En deux heures, certains ont voulu jeter à terre les 94 années depuis lesquelles l’AS Monaco est affiliée à la FFF et ses 80 ans de participation au football professionnel français. » 

Campora : « Victime d’un préjudice qu’il faudra bien réparer » 

Alors que les dirigeants monégasques s’activent déjà sur le marché des transferts pour bâtir une grosse équipe qui sera immédiatement compétitive en cas de remontée parmi l’élite, le Rocher se serait bien privé de cette sentence. « Nous sommes d’ores et déjà victimes d’un préjudice qu’il faudra bien réparer, poursuit Jean-Louis Campora, qui n’avait pas été entendu le 23 mars dernier lorsque les instances ont rendu leur verdict. Nous avons un cas précis d’un joueur que l’on veut faire prolonger et qui s’interroge (ndlr : Ibrahima Touré). A cause de cette affaire, il y a une inquiétude qui naît au sein de notre club. » 

Thiriez : « Notre délibération ne fait qu’appliquer la loi sur le sport » 

La position du club monégasque n’étonne pas Frédéric Thiriez, le président de la LFP. « Je trouve tout à fait normal que l’AS Monaco utilise toutes les voies de recours. Le Comité exécutif de la Fédération a le pouvoir de contester une décision du Conseil d’administration de la Ligue si elle est contraire à la loi ou à l’intérêt supérieur du football. J’exposerai nos arguments et nous verrons bien. Mais je rappelle que notre délibération ne fait qu’appliquer la loi sur le sport. » Le bras de fer est entamé. Dmitry Rybolovlev, le président du club entraîné par Claudio Ranieri, a des rêves de grandeur plein la tête. Et l’ASM n’a pas l’intention de se laisser faire. Ça promet quelques discussions animées.

 


Rédigé par Robert LANGER

Plus d'Actualités

16/02/2015 |  Châteauroux : Daury nommé
Réagir à cet article

&Eactue;QUIPES CONSER&Eactue;ES

Minute par minute

Publicité

Multiplex
FOOT
Coupe de France - Quarts de finale
Brest 19h00 Auxerre
Concarneau 21h00 Guingamp
Coppa Italia - Demi-finales
Juventus Turin 20h45 Fiorentina

Publicité

Sur Sport365.fr

04/03/2015 BASKET - COUPE DE FRANCE (H) / QUARTS DE FINALE

Quarts de finale : Dijon surprend Nancy

04/03/2015 HOCKEY SUR GLACE - LIGUE MAGNUS / PLAY-OFFS

Quarts de finale : Epinal valide son billet

04/03/2015 HANDBALL - DIVISION 1 (H) / 17EME JOURNEE

17eme journée : Toulouse tient le PSG en respect, Chambéry a eu du mal

04/03/2015 HANDBALL - LIGUE FEMININE / 16EME JOURNEE

16eme journée : Fleury reprend la main, Metz suit le rythme

04/03/2015 TENNIS - WTA / MONTERREY

Monterrey : Mladenovic expédie Zvonareva

04/03/2015 EXCLU365 - ACCESS365 / BRICE DULIN

Brice Dulin : « Je n’espère pas être une ‘starlette’ »

Les vidéos Buzz