365
Se connecter
EXCLU365 - RENNES / DAMIEN LE TALLEC : - Publié le 13/06/2009 à 12h59 - Mis à jour le : 13/06/2009 à 13h16
0

« Rennes, ça m'a saoulé »


Suite à cette interview publiée vendredi dans nos colonnes, Damien Le Tallec a tenu à apporter quelques rectifications. Le jeune attaquant rennais précise notamment qu'il faisait uniquement référence à sa situation personnel dans le titre : « Rennes, ça m'a saoulé. »

« Je tiens à préciser que ce n'est pas le Stade Rennais, ses dirigeants ou la ville de Rennes auxquels je faisais référence dans l'interview, mais à ma situation personnelle uniquement. Me saoulait notamment le fait de disposer d'un contrat pro mais de ne jamais m'entraîner avec le groupe pro. En dehors de ça, j'ai beaucoup de respect pour le Stade Rennais qui m'a formé et m'a permis d'accéder à l'équipe de France. Etant toujours en contrat avec Rennes, il me tenait à coeur d'apporter cette précision. Concernant le FC Valence, il n'y a pour le moment rien de fait. Pas plus qu'avec un autre club. »


Damien Le Tallec, qu'avez-vous l'attention de faire lors de ce Mercato ?
Je veux partir de Rennes car ça fait quatre ans que je suis là-bas et que ce n'est pas un club qui me plaît beaucoup. C'est pour ça que je veux tenter ma chance ailleurs. Rennes, ça m'a saoulé : j'ai eu beaucoup de problèmes là-bas et vu qu'ils ne m'ont pas donné ma chance, je vais aller voir ailleurs. Une déception ? Oui, quand même. Mais j'ai tout gagné en jeunes à Rennes : le championnat des 18 ans et la Gambardella.

L'année dernière, vous aviez déjà beaucoup de contacts (ndlr : Juventus, Real Madrid, FC Séville, Tottenham, Monaco). Pourquoi aviez-vous décidé de rester à Rennes alors que vous ne jouiez pas ?
C'est vrai que j'avais de gros clubs en Angleterre et en Espagne mais je ne voulais pas partir tout de suite. Je voulais rester encore un an pour voir si j'allais jouer. Mais là, c'est vraiment le moment de partir.

Au FC Valence, un autre gros club espagnol ?
C'est vrai que Valence me plaît beaucoup. Mais je n'ai pas que Valence : il y a le PSG aussi. C'est mon club de cœur donc on va voir.

« Valence veut miser sur les jeunes »

Vous ne faites donc pas forcément une fixation sur l'étranger ?
Non, je pourrais très bien rester en France aussi. Tout va dépendre des propositions. Je veux saisir le meilleur challenge parmi ceux qui me seront proposés. Ça ne sert à rien de signer dans un gros club si c'est pour ne pas jouer. Je veux pouvoir jouer et commencer ma carrière.

Parlez-nous de la nouvelle politique du FC Valence ?
Ils veulent miser sur des jeunes. On m'a dit que beaucoup de joueurs allaient partir en plus. Donc il devrait y avoir de la place pour essayer de jouer un peu.

Craignez-vous que la démission récente du président de Valence remette les négociations en cause ?
Non. Car on m'a dit que ça ne changerait rien. L'entraîneur ne bouge pas, le staff non plus. C'est juste le président qui a démissionné et un nouveau président qui va arriver. C'est juste une question de jours.

« Il faut bien que je commence à jouer un jour »

Avez-vous les cartes en main ?
Oui. Moi, j'ai envie d'aller à Valence. Maintenant, tout va dépendre du projet qu'ils me proposent. Nous n'en avons pas encore parlé. Mon agent (ndlr : Karim Aklil) va discuter avec eux et si le projet est cohérent et intéressant pour moi, je vais y aller.

Comment résumeriez-vous votre parcours ?
J'ai commencé au Havre où je suis resté dix ans. Là, ça fait quatre ans que je suis à Rennes et quatre ans aussi que je suis en équipe de France. J'ai connu les sélections -16, -17, -18 et -19 ans. J'ai fait l'Euro en 2007 puis la Coupe du Monde. Et là, on rejoue l'Euro en juillet car nous sommes qualifiés.

Votre grand frère, Anthony (ndlr : L'attaquant du Mans), vous a-t-il déconseillé de partir trop jeune dans un grand club ?
J'ai 19 ans, il faut bien que je commence à jouer un jour ! Ce n'est pas parce que je pars à l'étranger que je ne vais pas jouer automatiquement. Je peux très bien partir dans un club français et ne pas jouer, ça ne veut rien dire. Si les dirigeants me proposent un bon truc, j'y vais direct. Pour revenir à mon frère, il suit le transfert de près et il me conseille beaucoup. Il connaît la situation de Valence : il m'a dit que c'était un bon club et m'a conseillé d'aller là-bas si c'est possible.




Rédigé par Aurélien CANOT


Réagir à cet article

Minute par minute

Publicité

Articles les plus lus

15/04/2015 SERIE A / INTER MILAN

Inter Milan : Mexer approché ?

2064 vues

Multiplex
Ligue 2 - 32ème journée
Dijon 14h00 Angers
Super League - 28ème journée
Sion 17h45 Bâle
Zürich 20h00 Saint-Gall
Liga Sagres - 29ème journée
FC Porto 19h00 Academica
Belenenses 19h00 Benfica

Publicité

Sur Sport365.fr
0

17/04/2015 TENNIS - FED CUP / DEMI-FINALES

Le programme complet des demi-finales

0

17/04/2015 TENNIS - FED CUP / DEMI-FINALES

Mauresmo : « Une marche vraiment haute à gravir »

0

17/04/2015 VOLLEY - LIGUE A (F) / QUARTS DE FINALE

Quarts de finale : Béziers sort Nantes

0

17/04/2015 BASKET - PRO B / 29EME JOURNEE

29eme journée : Hyères-Toulon craque, Monaco en profite

0

17/04/2015 BASKET - LFB / DEMI-FINALES

Demi-finales retour : Villeneuve-d'Ascq sort le tenant du titre

0

17/04/2015 365 TV - ACCESS365 / XV DE FRANCE

XV de France : Qui pour succéder à Saint-André ?

0

17/04/2015 BASKET - EUROLIGUE (H) /QUARTS DE FINALE

Quarts de finale : Barcelone surpris par l'Olympiakos

Les vidéos Buzz