365
Se connecter
EXCLU365-NANCY / S.SANE - Publié le 29/01/2013 à 16h30
146

Salif Sané croit au maintien de Nancy

Heureux après la victoire face à Lorient, le Nancéien Salif Sané croit toujours au maintien.

EXCLU365-NANCY / S.SANE :

Salif Sané, quel est votre sentiment après cette belle victoire de l’AS Nancy sur Lorient ?
C’est une victoire que l’on attendait depuis longtemps. On est vraiment allé la chercher. On a réussi à prendre les trois points. Ça fait vraiment beaucoup de bien au moral et ça nous encourage pour la suite.

N’avez-vous pas eu peur d’une égalisation en fin de match comme souvent cette saison ?
Franchement, il n’y a eu aucune pression. On avait vraiment le contrôle de la rencontre. On ne s’est pas précipité et on a pris notre temps dans la construction des actions. Au regard de la physionomie du match, on méritait clairement de gagner. Nos efforts ont enfin été récompensés.

Sentez-vous qu’il y a eu un changement de mentalité ?   
Un déclic, je ne sais pas. Tout le monde avait simplement envie de montrer qu’on était capable de gagner des matchs. On voulait faire passer un message et montrer à tous que ce n’est pas la fin de Nancy. On peut se maintenir. Dans le vestiaire, après la victoire, on a retrouvé de la joie et les sourires étaient de sortie. On a envie de vivre encore ce genre de moment. On est plus serein et on prend du plaisir.

Vous n’êtes qu’à six points du premier non-relégable. C’est encore jouable ?
La situation est alarmante mais pas insurmontable. Il faut qu’on prenne des points. On sait ce qu’on est capable de faire. On va donner le maximum de nous-mêmes et on fera les comptes à la fin de la saison.

D’autant plus que vous allez affronter des concurrents directs au maintien (Reims, Sochaux, Troyes…)
Le destin est toujours entre nos pieds. C’est à nous de provoquer la chance et de gagner des matchs. Mais on doit surtout prendre un maximum de points à domicile, c’est là qu’on doit se faire respecter.

Le prochain déplacement à Marseille tomberait presque mal…
Non, je ne pense pas. Ce sera un bon test pour voir où est-ce qu’on se situe. On reste sur deux victoires, même si la Coupe de France n’est pas le championnat. On est dans une bonne période donc il faut continuer dans cette voie-là.

Est-ce que le changement de coach a modifié quelque chose ?
Dans la vie d’un coach ou de footballeur, il y a toujours des imprévus. C’est vrai que le coach (Jean Fernandez) n’arrivait pas à obtenir de résultats. Mais bon, les acteurs, c’était nous, donc ça ne sert à rien de tout lui mettre sur le dos. On a tous notre part de responsabilité. Gabriel est venu et on essaye de l’aider au maximum. On a de bons résultats depuis qu’il est là et j’espère que ça va continuer.

Qu’avez-vous pensé de la sortie médiatique de Jean Fernandez dimanche ?
Cette interview m’a un peu touché car Jean Fernandez est une personne que j’apprécie beaucoup. Il y a différentes versions. C’est un homme de parole. Après, je pense qu’il y a un différend entre lui et le président. Mais je ne prends pas partie. Ce qui s’est passé entre eux reste entre eux.

A l’image de Mollo ou André Luiz, n’avez-vous pas eu l’envie de quitter le navire ?
Non pas du tout. Je suis avec Nancy jusqu’à la fin. Après, il y a eu un dégraissage. S’il y a besoin que je parte pour que Nancy récupère de l’argent, ça sera sans problème. Sans ça, je serai là jusqu’à la fin.



Pariez sur le foot - bwin vous offre 100€

Rédigé par Nizar HANINI

Réagir à cet article

&Eactue;QUIPES CONSER&Eactue;ES

Minute par minute

Publicité

Publicité

Sur Sport365.fr
Les vidéos Buzz