365
Se connecter
L1 / NANCY - Publié le 07/08/2012 à 14h55 - Mis à jour le : 07/08/2012 à 17h17
0

Place aux départs du côté de Nancy

Très actif sur le marché des transferts, l'AS Nancy Lorraine a surtout chercher les bonnes affaires cet été, histoire de ne pas reproduire les erreurs des dernières saisons. Le club lorrain doit désormais dégraisser sous peine de mettre ses finances en péril.

L1 / NANCY :

C’est dans un certain anonymat que l’AS Nancy-Lorraine boucle sa préparation. Loin des millions dépensés par le Paris Saint-Germain, le club lorrain a pourtant été le plus actif sur le marché des transferts. Si la plus grosse partie du recrutement a consisté à transférer définitivement les joueurs prêtés la saison passée (Sébastien Puygrenier, Yohan Mollo, Salif Sané, Thomas Mangani), le club nancéien a également enregistré les venues de Romain Grange (Châteauroux), Thomas Ayasse (Arles-Avignon), Jeff Louis (Le Mans), Abdou Rahman Dampha (Neuchâtel Xamax) et Vincent Muratori (Monaco), en attendant le Nigérian Smon Zenke (ex-Strasbourg). Un recrutement à bas coût motivé par des raisons économiques.

Dans une interview accordée à L’Est Républicain, le président Jacques Rousselot a confié qu’il ne voulait plus commettre les erreurs de ces dernières années. Des erreurs qui mettent aujourd’hui la santé financière du club en péril : « En un ou deux ans, on doit apurer le passif, on a pris du retard car on a beaucoup investi sur des joueurs, Alo’o Efoulou, Helder, Gunnarsson, Cuvillier, etc, etc, au total plus de 10 millions d’euros et sans beaucoup de retours. Cette année, on aura 38 millions d’euros de budget, 31 millions de recettes si on termine autour de la dixième place. La télé nous en assure environ 19. Vous avez compris mon problème, il faut qu’on redevienne performant sur les transferts. Si on veut maintenir notre standing en Ligue 1, c’est indispensable. Donc, on est bien obligé de prendre des risques. »

Il va falloir également trouver de nouvelles ressources. A moyen terme, le président nancéien a deux objectifs : racheter le stade Marcel-Picot afin de lui donner « une autre envergure » et  « redevenir un grand club formateur, un des trois ou quatre meilleurs ». D’ici là, la priorité va être de se débarrasser le plus rapidement possible de certains joueurs. « Tout le monde est à vendre ! », a confirmé Jacques Rousselot. La priorité sera d’abord de trouver un point de chute aux joueurs libres en juin prochain. Djamel Bakar, Jordan Lotiès et Helder ne seront donc pas retenus. Quant aux Marama Vahirua, Paulo Alo’o Efoulou et Fouad Rachid, déjà écartés du groupe, leur départ permettrait de sérieusement diminuer la masse salariale. « Si on arrive à nous alléger de trois ou quatre salaires, on a encore un joueur ou deux qu’on essayera de faire venir. Mais pour l’instant, je n’en ai plus les moyens. » L’arrivée de Younousse Sankharé (Dijon réclame deux millions d'euros pour son joueur) est donc conditionnée à ces départs. Même si pour l’instant, « le marché est bloqué ».




Rédigé par Thibault LETERTRE

Réagir à cet article

&Eactue;QUIPES CONSER&Eactue;ES

Minute par minute

Publicité

Articles les plus lus
1

24/05/2015 L2 / TROYES

Troyes : Arrivée de Karaboué

1088 vues

Multiplex

Publicité

Sur Sport365.fr
0

25/05/2015 BASKET - NBA / PLAY-OFFS

Play-offs : Les résultats des finales de Conférences

0

25/05/2015 TENNIS / ROLAND-GARROS

Roland-Garros : Le programme et les résultats de lundi

0

25/05/2015 CYCLISME - TOUR D'ITALIE / FDJ

FDJ : Geniez a fait « une belle étape »

0

25/05/2015 TENNIS / ROLAND-GARROS

La 2eme journée de Roland-Garros en direct

0

25/05/2015 JUDO / WORLD MASTERS

World Masters : Riner heureux de son succès

0

25/05/2015 CYCLISME / TOUR D'ITALIE

Tour d'Italie : Richie Porte abandonne

0

25/05/2015 TENNIS / ATP

Classement ATP : Un Top 15 inchangé

Les vidéos Buzz