365
Se connecter
L1 / NANCY - Publié le 11/01/2013 à 14h50
42

Jacques Rousselot ne se projette pas

Le président nancéien Jacques Rousselot ne souhaite pas se projeter plus loin que le match de samedi contre Lille (20eme journée de Ligue 1).

L1 / NANCY  :

Jacques Rousselot, le président de Nancy, revient sur le départ de son entraîneur Jean Fernandez, qui a résilié à l’amiable son contrat qui courait jusqu’en juin 2015. « Nous avons trouvé un accord acceptable et louable, a déclaré le boss de l’ASNL en conférence de presse. Je suis marqué et très amer. C’est dur de voir votre cadre principal quitter le navire du jour au lendemain… C’est dommage ! Je ne ferai pas d’autres commentaires si ce n’est que Monsieur Fernandez a toujours eu les coudées franches dans le recrutement ou les compositions d’équipes. Avec Nicolas Holveck et Éric Martin, on ne s’est jamais initié dans ses décisions et on a fait ce qu’il fallait pour répondre aux attentes du staff. »

Gabriel : « Je suis prêt à aller à la guerre »

Comme prévu, c’est Patrick Gabriel, le directeur du centre de formation de l’actuelle lanterne rouge du championnat de France, qui va assurer l’intérim contre Lille (20eme journée de Ligue 1), samedi soir. « Quand il y a urgence comme cela, ce n’est pas la peine de discuter, il faut aller au feu, explique le successeur de Jean Fernandez, qui pourrait s’installer durablement sur le banc nancéien. C’est un peu brutal pour tout le monde, mais il faut vite s’adapter. Je suis un soldat du club depuis très longtemps, j’étais un guerrier sur le terrain et je suis prêt à aller à la guerre. »

Rousselot : « On reparlera peut-être de l’avenir après Lille, Nice ou Toulouse »

Malgré le départ de Yohan Mollo (Saint-Etienne) et ceux annoncés de plusieurs autres joueurs nancéiens, dont André Luiz qui va disputer son dernier match contre les Dogues, le club lorrain veut encore croire à l’impossible : le maintien. Quant à un éventuel retour de Pablo Correa (qui serait alors accompagné de Vincent Hognon) ou une arrivée d’Olivier Rouyer, qui a fait acte de candidature, Jacques Rousselot ne préfère pas se projeter. « Aujourd’hui, on va travailler sur ce match très important. On reparlera peut-être de l’avenir après Lille, Nice ou Toulouse. Je n’en sais rien. » Après la vente du club ? A chaque jour suffit sa peine…

 


Rédigé par Robert LANGER

Réagir à cet article

&Eactue;QUIPES CONSER&Eactue;ES

Minute par minute

Publicité

Multiplex
Premier League - 27ème journée
Liverpool 2 - 1 Manchester City Terminé
Arsenal 1 - 0 Everton MT En cours
Eredivisie - 25ème journée
Excelsior 3 - 0 Heerenveen Terminé
Utrecht 0 - 0 Feyenoord 79' En cours
Groningen 1 - 0 ADO Den Haag 79' En cours
PSV 16h45 Ajax
Super League - 22ème journée
Thoune 0 - 0 Young Boys Terminé
Saint-Gall 1 - 1 Grasshopper Terminé
Sion 0 - 0 Lucerne 5' En cours
League Cup (ENG) - Final
Chelsea 17h00 Tottenham Hotspur

Publicité

Sur Sport365.fr

01/03/2015 TENNIS - ATP / ACAPULCO

Acapulco : Garcia craque en finale

01/03/2015 ATHLETISME / MEETING DE KINGSTON

Kinsgton : Bolt battu avec le relais 4x100m

01/03/2015 TENNIS - ATP / ACAPULCO

Acapulco : Ferrer comme chez lui au Mexique

01/03/2015 BASKET - NBA / OKLAHOMA CITY

Oklahoma City : Fracture au visage pour Westbrook

01/03/2015 SKI ALPIN / COUPE DU MONDE (F)

Super-combiné de Bansko : Fenninger devant après le Super-G

Les vidéos Buzz