365
Se connecter
LYON / JEAN-MICHEL AULAS - Publié le 11/07/2013 à 15h20 - Mis à jour le : 11/07/2013 à 16h00
83

Recrutement et ambitions… Le président Aulas s'explique

En marge de la présentation de Miguel Lopes et de la prolongation de Clément Grenier, Jean-Michel Aulas a fait le tour de l'actualité de l'Olympique Lyonnais.

LYON / JEAN-MICHEL AULAS :

Président Jean-Michel Aulas, où en est l’OL en termes de recrutement ?
On a tenu à organiser cette conférence presse pour vous faire part de l’arrivée de Miguel Lopes. Mais c’est aussi l’occasion de vous faire savoir que Clément Grenier et Maxime Gonalons, qui sont présents à mes côtés, défendront bien les couleurs de l’OL cette saison. Pour le reste, on est à l’écoute de ce que vont demander nos entraîneurs.

Le début de ce Mercato est-il conforme à vos attentes ?
On avait prévu de recruter deux joueurs en début de Mercato en définissant des conditions économiques pour ces opérations : un arrière droit et un joueur côté gauche. On a bien optimisé nos acquisitions (ndlr : Danic et Miguel Lopes) et il reste des capacités d’investissement disponibles. On a également des opérations de cession qui sont en cours. Maintenant, on a des capacités mais rien ne dit qu’on va les dépenser.

Pourquoi cette prudence ?
On a appris à être extrêmement pertinent sur le plan de la gestion économique. Et on a une génération de jeunes qui est très bonne : 23 de nos 35 pros sont issus du centre de formation. C’est unique en France et on a concentré nos ressources sur la confirmation de ces jeunes.

« Gomis pourrait avoir des regrets »

Avez-vous établi une liste de joueurs sur le départ ?
Bafé Gomis et Jimmy Briand sont concrètement en instance de départ. Et on regarde les opportunités concernant Yoann Gourcuff. Il y a une possibilité de sortie mais rien n’est encore contracté. Avec quel club ? Ça fait partie des choses qui doivent rester confidentielles si on veut que cela aboutisse. Il faut nous croire sur parole. On dit ce qu’on va faire et on fait ce qu’on dit.

La gestion du cas Gomis vous a été reprochée...
Bernard Lacombe a très bien résumé la situation avec Bafé. L’OL compte de nombreux joueurs susceptibles de disputer la prochaine Coupe du Monde et il n’y a aucune raison d’aller au bras de fer avec lui. Simplement, je pense qu’il faut être tenace, expliquer les choses et faire confiance aux personnes qui gèrent le domaine sportif du club. Quand une position est prise, ce n’est pas pour se faire plaisir ou pour justifier quoi que ce soit. Il y a eu un choix de fait et il est délibérément partagé par toutes les composantes du club.

Ne regrettez-vous pas la tournure des évènements avec Gomis ?
Quand on a comme moi 26 ans d’expérience dans la gestion d’un club, la pire des choses, et on pourrait caractériser cela par un manque d’expérience ou de professionnalisme, serait d’imaginer qu’on fait les choses sans réfléchir avant. Mais en général, quand on fait les choses et qu’elles sont partagées de manière extrêmement constante par tous les dirigeants, cela veut dire qu’on n’aura pas de regret. Mais lui pourrait en avoir…

« Pas jaloux du PSG »

Avez-vous eu des discussions avec Lisandro quant à son avenir ?
Pas pour l’instant car les choses ne sont pas régularisées avec Bafé. Mais dès qu’elles le seront, on reviendra vers Lisandro car notre volonté est de le conserver et de le prolonger.

Quelles sont les ambitions de l’OL avec la présence du PSG et l’arrivée de Monaco ?
Vous avez sans doute vu que Canal+ a déposé une plainte pour concurrence déloyale contre BeIN Sport. C’est un peu le cas aussi en L1. Dans le football lui-même, les choses étaient peut-être de ce type-là, même si je défends tous les investisseurs car ils apportent une part à la construction d’un édifice qui doit être de plus en plus élitiste. L’OL vise à moyens termes d’être dans les plus performants en France, mais aussi en Europe, dans le fair-play financier. C’est pour cela qu’on prend de gros risques en construisant un stade qui nous appartiendra. Ce que n’ont pas le PSG et Monaco qui investissent de manière très forte, en principe pour la dernière année. Ces clubs auront des choix douloureux à faire dans l’année qui vient. Nous, on les a fait avant et il faut avoir du courage pour cela.

N’est-ce pas frustrant de voir ces clubs aux moyens quasi-illimités ?
Le PSG a beaucoup d’argent mais on n’est absolument pas jaloux. On veut participer au développement de Paris, car on peut aussi en bénéficier, mais il y a aussi un certains nombres de points qui ne sont pas faciles, comme le fair-play financier. Concernant Monaco, c’est différent avec cette obligation de déplacer le siège social en France. J’essaye d’y contribuer et de trouver des solutions car je trouve cela assez injuste. On va se battre avec des armes inégales mais on ne sera pas loin du plus haut niveau, j’en suis sûr.


Pariez sur le foot - bwin vous offre 100€

Rédigé par Rédaction Football365

Réagir à cet article

&Eactue;QUIPES CONSER&Eactue;ES

Minute par minute

Publicité

Articles les plus lus
16

26/07/2014 L1 / LYON

Lyon : N.Sarr pour six ans au Sporting Portugal

7498 vues

Publicité

Sur Sport365.fr

28/07/2014 CYCLISME / CLASSEMENT UCI

Classement UCI : Nibali et Péraud, grands gagnants

1

28/07/2014 CYCLISME / DOPAGE

Dopage : L'UCI veut entendre Riis et Vinokourov

28/07/2014 HANDBALL / PRO D2

Bordeaux : Le club dépose le bilan

28/07/2014 CYCLISME / TOUR DE FRANCE

Tour de France : Astana et Nibali en tête des gains

28/07/2014 ATHLETISME / CARNET

400m : Décès d'un relayeur américain

28/07/2014 BASKET - PRO A / LE MANS

Le Mans : Shyron Ely nouvelle recrue

Les vidéos Buzz